Smart Employer Sponsorisé

«Nous lançons la balle aux collaborateurs – c’est à eux de marquer le but»

14.07.2022
par Smart Employer

Si l’on manque de personnel qualifié, il faut le former et le développer au sein de l’entreprise même. Avec son programme junior, Swisscom s’est engagée dans une voie innovante: elle offre aux jeunes professionnels talentueux des opportunités de carrière attrayantes dans de nouveaux domaines d’activité et secteurs professionnels. Le concept est payant.

Sabrina Mullis
Head Consulting Backoffice, Tax & Compliance

Matthias Mohler
Head of Data and Analytics Consulting

Timi Osoko
IT-Consultant Banking

Joël Thommen
Data and Analytics Consultant

Sabrina Mullis, vous avez introduit le concept de programme junior chez Swisscom dans le domaine de la banque. Pourquoi cela?

Sabrina Mullis: J’ai rejoint Swisscom à l’été 2019. Nous pouvions compter sur des experts de la branche avec de l’expérience, mais le besoin de rajeunir l’entreprise se faisait sentir. Un tel changement culturel prend du temps et doit être bien planifié.

L’idée de base du programme est d’attirer dans l’entreprise des jeunes aux parcours professionnels intéressants – et de leur fournir progressivement les connaissances nécessaires pour qu’ils passent du statut de consultant junior à celui de consultant senior. Nous avons commencé avec cinq nouvelles recrues que nous voulions faire évoluer à moyen terme dans le domaine des «solutions bancaires».

Certains venaient du monde de l’informatique, d’autres de l’environnement bancaire et d’autres encore avaient une grande expérience du consulting. Ce mélange permet aux membres de l’équipe de se soutenir mutuellement, ce qui favorise non seulement le développement, mais crée également une formidable dynamique de groupe.

Timi Osoko, comment vivez-vous le programme?

Timi Osoko: J’ai commencé à travailler chez Swisscom en janvier de cette année et je trouve mon temps ici très inspirant. J’avais déjà travaillé dans le domaine du conseil en logiciels et j’étais à la recherche d’un nouveau défi.

Le programme junior m’a permis d’évoluer professionnellement et de donner un coup de pouce à ma carrière, c’est pourquoi j’ai envoyé ma candidature pour le poste de consulting. Finalement, je me suis retrouvée dans une équipe interdisciplinaire dont les membres se complètent idéalement. J’ai moi-même de l’expérience dans le conseil, d’autres ont travaillé dans le secteur bancaire ou viennent du monde de l’informatique.

Sabrina Mullis: Nous visions délibérément un tel mélange. Nous sommes également ouverts en ce qui concerne l’expérience professionnelle: certains candidats nous contactent par exemple après leurs études, tandis que Timi était déjà dans la vie active. De cette manière, nous combinons l’expérience et l’expertise de tout un chacun.

Dans le domaine des données et de l’analytique, on mise depuis quelques années déjà sur la formation interne des collaborateurs par le biais du programme junior. Matthias Mohler, comment vivez-vous cela?

Matthias Mohler: Je dirige le secteur Data et Analytics chez Swisscom. Mon collaborateur Joël Thommen nous a également rejoints dans le cadre du programme junior et est aujourd’hui consultant senior et chef d’équipe adjoint.

Son parcours illustre parfaitement l’objectif du programme junior: nous développons les spécialistes par des mesures d’encadrement ciblées et leur offrons une évolution de carrière et de salaire attrayante. C’est très précieux pour notre secteur. Enfin, de plus en plus d’entreprises numérisent leurs processus de bout en bout, et l’analyse des données joue un rôle clé à cet égard.

Nous sommes un prestataire de services dans le domaine B2B et soutenons notre clientèle dans la conception, le développement et l’exploitation de systèmes analytiques. Le fait que nous puissions compter sur des talents jeunes et innovants comme Joël est un avantage considérable et prouve la pertinence du programme junior.

Joël Thommen, comment êtes-vous arrivé au programme?

Joël Thommen: Pour moi, c’était une entrée transversale passionnante, car je dispose d’un bagage en gestion d’entreprise et ne viens pas du domaine de l’informatique. Après mon bachelor en économie d’entreprise, j’ai effectué un stage d’un an dans le domaine du contrôle de gestion.

J’y ai acquis des connaissances SAP, y compris sur le plan technique. Après avoir obtenu mon master, je me suis posé la question de la suite à donner à mon parcours. Je suis tombé sur la description de poste de Swisscom pour le secteur Data Analytics. Le lien entre la technique et le business ainsi que la promesse de développement m’ont attiré.

La promesse a-t-elle été tenue?

Joël Thommen: Absolument! J’étais conscient que je ne disposais pas du même savoir-faire technique qu’un diplômé en informatique. C’est pourquoi j’ai adoré l’idée de former des personnes ayant des compétences et des parcours différents pour en faire de nouveaux spécialistes dans un domaine spécifique et porteur d’avenir. Pour moi, c’était un défi qui en valait la peine.

Timi Osoko: Je suis tout à fait d’accord avec ces remarques. J’ai pu acquérir beaucoup de connaissances en si peu de temps et, grâce à un bon encadrement, je suis déjà en mesure de m’investir efficacement dans l’équipe et pour les clients en tant que junior.

Matthias Mohler: Dans le programme junior, nous essayons toujours de trouver le juste milieu parmi les candidats. Nous cherchons des personnes qui aiment le travail en équipe et qui enrichissent le travail commun avec le bon esprit. En contrepartie, nous leur fournissons les outils techniques, notamment dans le cadre de certifications, pour qu’ils puissent exceller dans leur nouveau domaine d’activité. Je le dis volontiers ainsi: Nous lançons la balle aux collaborateurs, c’est à eux de marquer le but.

Sabrina Mullis: Nous avons l’avantage d’être une équipe de direction engagée, à laquelle on donne l’espace et la confiance nécessaires pour essayer de nouvelles voies. Pour nous, le programme junior est une histoire à succès – et nous sommes constamment en train de développer le concept. Actuellement, nous sommes à nouveau à la recherche de personnes motivées et intéressées par une carrière professionnelle ou une reconversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT