Inspiration

Comment motiver ses collaborateurs?

06.05.2022
par Smart Employer

Des études montrent que les collaborateurs satisfaits sont non seulement plus productifs, mais aussi plus loyaux. C’est pourquoi Smart Employer présente sept moyens de motiver ses collaborateurs.

Fixer des objectifs mesurables

Pratiquement tous les travailleurs le savent: des projets qui n’en finissent pas et qui s’éternisent ne donnent pas de résultats significatifs. Cette routine démoralise, fatigue et démotive. Au contraire, fixer des objectifs atteignables car mesurables est beaucoup plus encourageant. C’est pourquoi ils doivent être clairs, réalistes et prévisibles dans le temps. Chaque objectif atteint entraîne ainsi une plus grande satisfaction.

Fêter les résultats

Plus les objectifs sont atteints, plus la motivation grandit. C’est une raison de faire la fête. Et c’est justement cette occasion qui peut constituer une incitation supplémentaire à fournir des prestations. Pour cela, pas besoin de voir trop grand. Il suffit de faire savoir aux collaborateurs, de manière concrète, comment les prestations font avancer l’entreprise. On peut par exemple trinquer autour d’un café tous ensemble. De tels gestes spontanés donnent un nouvel élan pour accomplir les prochaines tâches. De temps en temps, des fêtes d’entreprise peuvent également renforcer la cohésion de l’équipe. Il est important d’organiser des événements qui peuvent plaire aux collaborateurs: nul besoin de réserver un restaurant chic si la plupart d’entre eux préfèrent manger une pizza.

Reconnaissance du bon travail

L’un des principaux facteurs de motivation des collaborateurs est certainement la reconnaissance qui leur est accordée pour le travail qu’ils ont accompli. La manière dont elle est communiquée joue également un rôle. Des félicitations devant l’équipe réunie peuvent rapidement multiplier la motivation. Elle est donc plus efficace que lors d’un entretien d’évaluation individuel car toute l’équipe est motivée en même temps.

Établir une culture de l’erreur saine

Les erreurs peuvent arriver à tout le monde et à tout moment. Cela doit être permis car l’analyse d’une erreur est toujours source d’apprentissage. C’est pourquoi une culture de l’erreur saine est importante pour l’entreprise, dans la lignée de l’adage «il n’y a pas d’erreurs, mais seulement des opportunités». En effet, la peur de l’erreur déstabilise, freine la motivation et affaiblit la créativité. Les problèmes complexes offrent rarement des solutions simples. Il est donc normal de faire des erreurs. De plus, après une erreur, les collaborateurs sont généralement deux fois plus motivés à faire les choses correctement.

Transparence et clarté

Comme toute relation, la relation de travail est basée sur la confiance. Pour créer une atmosphère de confiance, la transparence et la clarté sont des facteurs décisifs. Des objectifs clairement précisés sont la base d’une méthode de travail efficace, car une personne peut difficilement être motivée si elle ne comprend pas la tâche à accomplir. La transparence implique d’inclure le plus grand nombre de personnes possible dans les décisions, de formuler clairement les déclarations et de les communiquer ouvertement. Rien n’est plus destructeur pour la motivation que l’échec d’un projet en raison d’un malentendu.

Faire des pauses régulières

Rester assis et travailler sans faire de pauses n’est pas forcément sain. Par conséquent, les pauses peuvent non seulement être utiles lorsque le processus de travail est interrompu, mais aussi avoir un effet positif sur le corps et l’esprit. C’est particulièrement vrai à l’heure du télétravail pendant la pandémie de la Covid-19. Il est alors particulièrement important de se lever de temps en temps de son bureau, par exemple pour respirer un peu d’air frais et se dégourdir les jambes. Ainsi rafraîchi, on peut à nouveau s’attaquer avec un nouvel élan à des problèmes qu’on n’arrivait pas à résoudre.

Autonomie et flexibilité

Rares sont ceux qui sont motivés et créatifs en appuyant sur un bouton. Des horaires de travail flexibles et une certaine autonomie des collaborateurs sont donc des motivateurs particulièrement efficaces. La liberté de décider quand et où travailler augmente considérablement l’efficacité. En effet, les collaborateurs sont productifs lorsqu’ils se sentent motivés. La numérisation exige et permet de toute façon de repenser les choses dans ce sens. Les directives rigides ne correspondent plus à l’époque actuelle et, par conséquent, de nombreux collaborateurs exigent de la flexibilité en ce qui concerne le lieu et les horaires de travail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLE SUIVANT